dimanche 19 février 2012

Chronique BD : Escobar, le dernier Maya

Lors de ma mensuelle réunion d'amateurs de BD du mois de juin. Nous nous sommes prononcé sur les bilans des meilleurs ventes, les succès critiques, bref la palmarès connus ou moins. Quelques uns de mes copains trouvaient étrange qu'on ne retrouve Escobar nul part.

Escobar, c'est l'histoire d'une race ou d'une créature presqu'indestructible qui appuie une cause en mettant sa particularité à profit. Scènes de combat, de fusillade, s'entrecoupe de discussions de café entourées de serveuse pulpeuse. Dans ces mêmes discussions, un personnage secondaire aux intentions ambivalentes, semi-alcolo, arnaqueur de touristes s'avère être plus profond qu'on ne le pensait. Mais sinon, côté scénario, c'est relativement prévisible. Rien de neuf sous le soleil.

Au dessin par contre c'est très dynamique. La bête entre autre est mystérieuse à souhait. Escobar étant un descendant Maya, les décors de jungle et d'anciennes cités sont splendide. Le mouvement est aussi un point fort des dessins de Louis. Le monstre, appelé El diablo Negro, bouge incroyablement vite et on sent ce pouvoir, cette vitesse.

Je comprends maintenant que ce tome ne figure pas dans la liste des 100 albums de l'année et le tome 2 ne figurera pas dans la liste des albums que je lirai. Ce club a l'avantage de nous faire échanger nos coups de coeur, mais pas toujours de les partager.

11 commentaires:

  1. C'est bien la première fois que j'entends parler de cette série!!?? Pourtant, je fais régulièrement la tournée des sites de maisons d'éditions afin de connaître leurs nouveautés!!?? La couverture est intéressante, ainsi que le contexte thématique... Dommage que ça ne soit pas plus enlevant!

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement, c'est une BD qui a manqué de publicité. Moi par contre la couverture... Une lance et un fusil, je trouve toujours ça un peu drôle. Mais la construction est belle, je te l'accorde.

    RépondreSupprimer
  3. Comme PG, jamais entendu parler de ce titre. Et après t'avoir lu je n'ai pas l'impression d'avoir raté garnd chose.

    RépondreSupprimer
  4. Comme Jérôme ... Je ne me ruerai pas dessus

    RépondreSupprimer
  5. J'espere que vous jetterez quand même un œil sur le tome 2;) voici d'autres critiques ici:

    RépondreSupprimer
  6. Sur mon blog, je veux dire, etant l'auteur de la dite serie;)

    RépondreSupprimer
  7. Cher Louis, votre simple visite, que dis-je votre grande visite me convainc, je vos promets de lire le deux. Comme je le mentionnais, mes copains du club vous adorent!
    Merci du commentaires.

    RépondreSupprimer
  8. Ah ben ça fait plaisir ça! N'hésitez pas à venir me rendre visite sur mon blog ou mon facebook pour parler d'escobar, ou de Tessa;)

    RépondreSupprimer
  9. Bon courage pour l'apprenissage du dessin;) c'est un long chemin, mais ô combien épanouissant;)

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour l'encouragement, le chemin est long en effet, je ne dessine presque plus et chronique rarement, le temps... Il faudrait ouvrir des pauses dans l'espace temps! j'ai visité votre site c'est très bien.

    RépondreSupprimer

merci de me laisser un commentaire, ça me motive à continuer.